Selon les dernières statistiques publiées par le DEPP (Département de l’évaluation de la prospective et de la performance), les Français ont consacré 102 Md€ pour l’enseignement scolaire de leurs enfants en 2016. Cela signifie que les Français sont prêts à dépenser une fortune pour assurer l’éducation de leurs enfants. Quel est le budget nécessaire pour éduquer ses enfants ?

Le budget à prévoir pour l’éducation de son enfant en France

La naissance d’un enfant peut entraîner des dépenses lourdes au sein d’une famille, mais ce n’est pas tout, car il faudra préparer un budget éducatif plus conséquent (environ 100 000 €) pour scolariser son enfant jusqu’à que celui-ci atteigne l’âge de la majorité (18 ans). Le Centre pour la politique et la promotion de la nutrition a d’ailleurs réalisé une étude sur les dépenses liées à l’éducation de sa progéniture. Celle-ci montre qu’une famille américaine doit consacrer un budget moyen d’environ 190 000 € (en dehors des frais de scolarité), soit près de 930 € par mois pour subvenir aux besoins (alimentaires, vêtements, santé, dépenses courantes, etc.) de leurs enfants. La bonne nouvelle c’est que le budget consacré à l’éducation des enfants des familles françaises est inférieur à celui des Américains. Quoi qu’il en soit, la rentrée scolaire représente l’une des dépenses majeures des foyers français.

Combien coûte la rentrée scolaire pour les familles françaises ?

En résumé, le budget nécessaire pour l’éducation d’un enfant de l’école primaire à l’enseignement supérieur s’élève à 100 000 € (selon le parcours scolaire choisi). En tout cas, la préparation de la rentrée scolaire reste l’une des sources de dépenses les plus importantes des Français. Effectivement, tous les établissements d’enseignement en France demandent aux parents des élèves d’acheter des fournitures scolaires (cartables, trousses, cahiers, stylos, crayons, feutres, calculatrices, etc.) sans oublier les activités extrascolaires (classe de découverte, activité sportive, etc.). Quoi qu’il en soit, l’enquête annuelle sur le budget pour la scolarisation des enfants réalisés par la Confédération syndicale des familles (CSF) montre que le coût de la rentrée a baissé de 2,91 % pour cette année. En tout cas, c’est une excellente nouvelle pour les parents. D’ailleurs, il est toujours possible de bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire sous certaines conditions.

Conseils pour alléger les dépenses liées à la scolarisation des enfants

Le budget consacré à l’éducation des enfants en primaire s’élève à près de 492 € par enfant (contre 480 € en 2017). Toutefois, les dépenses deviendront de plus en plus lourdes une fois qu’il est admis au collège. Celles-ci peuvent en effet monter jusqu’à plus de 600 € par enfant s’il passe à l’école secondaire. Mais les frais d’inscription à l’université peuvent également ruiner les parents, surtout s’ils n’ont pas préparé un budget conséquent permettant de couvrir toutes les dépenses liées à l’éducation et aux besoins (vêtements, nourritures, maisons, frais de déplacement, etc.). Afin d’éviter le pire, il est conseillé de mettre de l’argent de côté dès la naissance de l’enfant. Pour cela, les parents peuvent ouvrir un compte d’épargne ou souscrire une assurance-vie.

En ce qui concerne la préparation de la rentrée scolaire des enfants (6 à 13 ans), il est préférable d’acheter les fournitures scolaires le plus tôt possible. L’idéal serait de faire les courses dès le mois de juillet, au lieu d’attendre le mois d’août ou de septembre. En effet, les prix sont encore bas à cette période de l’année et il faut en profiter pour éviter d’alourdir les dépenses. Il ne faut jamais écouter les caprices des enfants, car ils n’hésiteront pas à acheter de nouvelles fournitures dès que l’occasion se présente.

Selon les dernières statistiques publiées par le DEPP (Département de l’évaluation de la prospective et de la performance), les Français ont consacré 102 Md€ pour l’enseignement scolaire de leurs enfants en 2016. Cela signifie que les Français sont prêts à dépenser une fortune pour assurer l’éducation de leurs enfants. Quel est le budget nécessaire pour éduquer ses enfants ?

Le budget à prévoir pour l’éducation de son enfant en France

La naissance d’un enfant peut entraîner des dépenses lourdes au sein d’une famille, mais ce n’est pas tout, car il faudra préparer un budget éducatif plus conséquent (environ 100 000 €) pour scolariser son enfant jusqu’à que celui-ci atteigne l’âge de la majorité (18 ans). Le Centre pour la politique et la promotion de la nutrition a d’ailleurs réalisé une étude sur les dépenses liées à l’éducation de sa progéniture. Celle-ci montre qu’une famille américaine doit consacrer un budget moyen d’environ 190 000 € (en dehors des frais de scolarité), soit près de 930 € par mois pour subvenir aux besoins (alimentaires, vêtements, santé, dépenses courantes, etc.) de leurs enfants. La bonne nouvelle c’est que le budget consacré à l’éducation des enfants des familles françaises est inférieur à celui des Américains. Quoi qu’il en soit, la rentrée scolaire représente l’une des dépenses majeures des foyers français.

Combien coûte la rentrée scolaire pour les familles françaises ?

En résumé, le budget nécessaire pour l’éducation d’un enfant de l’école primaire à l’enseignement supérieur s’élève à 100 000 € (selon le parcours scolaire choisi). En tout cas, la préparation de la rentrée scolaire reste l’une des sources de dépenses les plus importantes des Français. Effectivement, tous les établissements d’enseignement en France demandent aux parents des élèves d’acheter des fournitures scolaires (cartables, trousses, cahiers, stylos, crayons, feutres, calculatrices, etc.) sans oublier les activités extrascolaires (classe de découverte, activité sportive, etc.). Quoi qu’il en soit, l’enquête annuelle sur le budget pour la scolarisation des enfants réalisés par la Confédération syndicale des familles (CSF) montre que le coût de la rentrée a baissé de 2,91 % pour cette année. En tout cas, c’est une excellente nouvelle pour les parents. D’ailleurs, il est toujours possible de bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire sous certaines conditions.

Conseils pour alléger les dépenses liées à la scolarisation des enfants

Le budget consacré à l’éducation des enfants en primaire s’élève à près de 492 € par enfant (contre 480 € en 2017). Toutefois, les dépenses deviendront de plus en plus lourdes une fois qu’il est admis au collège. Celles-ci peuvent en effet monter jusqu’à plus de 600 € par enfant s’il passe à l’école secondaire. Mais les frais d’inscription à l’université peuvent également ruiner les parents, surtout s’ils n’ont pas préparé un budget conséquent permettant de couvrir toutes les dépenses liées à l’éducation et aux besoins (vêtements, nourritures, maisons, frais de déplacement, etc.). Afin d’éviter le pire, il est conseillé de mettre de l’argent de côté dès la naissance de l’enfant. Pour cela, les parents peuvent ouvrir un compte d’épargne ou souscrire une assurance-vie.

En ce qui concerne la préparation de la rentrée scolaire des enfants (6 à 13 ans), il est préférable d’acheter les fournitures scolaires le plus tôt possible. L’idéal serait de faire les courses dès le mois de juillet, au lieu d’attendre le mois d’août ou de septembre. En effet, les prix sont encore bas à cette période de l’année et il faut en profiter pour éviter d’alourdir les dépenses. Il ne faut jamais écouter les caprices des enfants, car ils n’hésiteront pas à acheter de nouvelles fournitures dès que l’occasion se présente.

Catégories : Budget